Lenouveauprof à l’ère numérique.

10 décembre 2014

Non classé

Quelqu’un a t-il déjà porté le cartable d’un élève d’aujourd’hui, ne serait ce que sur une courte distance ? Qui n’a pas vu un enfant, sur le chemin de l’école, ployer sous le poids de son cartable ? Alors, ceux là, peuvent témoigner du côté inhumain du cartable.

Des dotations établissement pour les livres numériques existent. Les enseignants ont tous accès (presque la totalité) à un vidéo projecteur, ou une imprimante, ou un ordinateur. Alors, comment expliquer l’éternel poids des cartables ?

Si nous regardons la formation enseignante de près, nous nous apercevrons que rien n’est proposé sur les outils de constructions de séquences. Que ce soit l’approche didactique ou pédagogique, un enseignement généraliste sur le fond est bien présent, mais rien sur la forme. Quels outils utiliser ? Comment puis-je m’approprier ces outils et quel choix opérer, afin d’une utilisation pertinente et optimale de l’outil ?Dessin 5

Aujourd’hui, chaque prof continue de demander un livre plus un cahier. Sans compter que certains multiplient les demandes ! STOP au massacre !

On le dit et on le répète depuis des années…mais rien ne change ! Un peu à l’image de cette « constante macabre » (André Antibi), qui est là ; nous alerte, nous nargue parfois, mais face à laquelle nous nous muons en statue de marbre.

« Lenouveauprof » a dit : « z’ont pas envie de passer au numérique ? ». Alors, qu’il commence par lui et force la porte de l’ère nouvelle, pour qu’enfin les « s » des scolioses cessent de tourmenter des générations et que les colonnes vertébrales poussent comme des « i » !Dessin 3

Dominique Moreno (Dumè)

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Moi, moche et ronde |
Diffluence |
Simbaste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dourdan Environnement
| En Balade
| Informationner